Autoroute de la mer : Nantes-Saint-Nazaire relié à Gijon

La première autoroute de la mer franco-espagnole vient d’être mise en service : elle relie le port de Nantes-Saint-Nazaire à celui de Gijon, au nord de l’Espagne (Asturies).

L’ouverture de cette autoroute de la mer s’inscrit dans le cadre des préconisations issues du Grenelle de l’Environnement selon lesquelles le transport routier sur longue distance devait être détourné du continent pour y limiter l’impact environnemental lié au trafic du fret.
Cette ligne maritime régulière, reliant Nantes-Saint-Nazaire à Gijon, sur le côte nord espagnole, évite ainsi un transport, par route, long de près de 1 000 kilomètres.
L’autoroute maritime offre, dans un premier temps, trois départs hebdomadaires dans les deux sens assurés par un navire roulier, l’objectif d’ici à 2015 étant de porter le nombre de rotations à sept (et une capacité de transport de 100 000 poids lourds par an).
Exploitée par la société GLD Atlantique, filiale des armements Louis Dreyfus et Grimaldi, la ligne est accessible aux semi-remorques en transport accompagné (le chauffeur et le tracteur accompagnent la semi-remorque).
Les navires, qui possèdent une capacité de 150 remorques et une puissance de 23 noeuds,  effectuent la traversée en moins de 15 heures (contre 24 heures par la route).
Une seconde ligne reliant Nantes et Le Havre à Vigo (nord ouest de l’Espagne) puis Algésiras (Sud) devrait voir le jour dans quelques années, comme de nouvelles connexions entre la France, le Portugal et l’Italie.

Départs : à partir de Montoir les lundis, mercredis et samedis et de Gijon les mardis, jeudis et dimanches.
Tarifs librement fixés (environ 450 euros).

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *