A Nantes, l’humour d’un chauffeur de tram fait le buzz (VIDEO)

En fin de semaine dernière, sur la ligne n°2, il a fait usage d’’un micro pour mettre l’’ambiance parmi les passagers, les invitant à crier « bonjour » aux usagers qui accédaient aux rames. La scène, filmée par une étudiante nantaise, fait le buzz sur YouTube.

tram nantes

A Paris, Nantes ou Marseille, les transports collectifs révèlent, à grands traits de figures déconfites et petits coups d’’écouteurs dans les oreilles, l’’individualisme triomphant qui règne dans les villes. Pour dérider cette tristesse itinérante, un chauffeur de tramway, exerçant sur la ligne 2 de la Semitan à Nantes, a chauffé le micro en fin de semaine dernière dans la ferme intention d’’insuffler un peu de gaîté dans la moiteur silencieuse des rames. Il s’’y est franchement bien pris, invitant, à chaque station, ses passagers à agrémenter d’un « bonjour » collectif l’’embarquement des usagers.

Un carton sur YouTube

Avait-il préparé un texte ? Toujours est-il qu’’il a multiplié les bons mots et, d’’une voix chaude, usé d’’un second degré visiblement apprécié par son public (les rires fusent dans la vidéo posté sur YouTube). Gentiment, il se moque d’’un groupe d’’étudiants à l’’allure un peu déconfite, harassés sans doute par le cours de philo du jour, et propose de filer droit devant une station. Alors q’u’il amorce une montée, il suggère ensuite aux voyageurs de délester les rames des poids inutiles, sacs, téléphones et bagages en les jetant « par les fenêtres », à l’’exception des quelques espèces, monnaies ou chèques qu’il souhaite récupérer dans sa cabine. AH AH AH LOL écriraient certains internautes.

Ce « sit-up » peu commun a été filmé par une étudiante qui a ensuite posté la vidéo sur YouTube. Quatre jours après sa publication, le document a été vu plus de 420 000 fois.
Dans un communiqué, la direction de la Semitan a souhaité faire preuve de mesure,  expliquant avoir été « sensible à ‘l’humour dont a fait preuve le conducteur de tramway, filmé dans une vidéo diffusée par un tiers ». Cependant, elle « souhaite que ce type d’’initiative personnelle reste exceptionnel et dans une totale maîtrise des aspects sécuritaires, qui est la première priorité de la Semitan vis-à-vis de ses personnels et de sa clientèle ». Le chauffeur était convoqué ce mardi pour s’’expliquer.

Voir la vidéo

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *